Médiation des expériences migratoires d’Afrique de l’Ouest et centrale – 22 avril 2020

Séminaire DIU H2M & LIMINAL, coordonné par M.C. Saglio Yatzimirsky & A. Galitzine-Loumpet

Médiation des expériences migratoires d’Afrique de l’Ouest et centrale

                          Séminaire confiné en vidéo-conférence, 22 avril 2020 à partir de 17h 

Avec : 

  • Danic BOUNDA, à propos des déplacements à partir – et vus – du Gabon
  • Brice CHANHOUN  — du Benin
  • Vassindou CISSE — de la Côte d’Ivoire
  • Alhassane SOW — de la Guinée Conakry

Image du bandeau : Extrait d’une installation de Jean David Nkot, exposition « Aujourd’hui » Yaoundé fév. 2020. cl. AGL

Modération : Alexandra Galitzine-Loumpet & Saskia Cousin

Présentation des intervenants : 

Bounda Bounda Moïse Danic connu sous le nom de Danic Bounda est titulaire d’un Bac A1 (2011) et d’une licence professionnelle à l’Ecole Normale Supérieure de Libreville au Gabon (2015). Il est arrivé en France pour faire un Master en Sociétés Contemporaines : enjeux éthiques, politiques et sociaux à l’université Paris Descartes en 2017 et l’a obtenu en 2019. Il a été bénévole chez Aurore et faisait du soutien scolaire. Il a exercé aussi comme professeur remplaçant documentaliste CDI au collège Jean Moulin de Montreuil (2019) et a tenu une classe UP2A (classe regroupant tous les élèves non francophones c’est-à-dire arabophone, anglophone, hispanophone… tous les niveaux d’étude y compris). Il a été professeur remplaçant de philosophie au lycée Georges Braque à Argenteuil dans le Val D’Oise jusqu’au 21 janvier 2020. Actuellement chargé d’études auprès des inspecteurs académiques de l’académie de Créteil, il suit la formation DIU H2M Hospitalité, Médiations, Migrations à l’université Paris Descartes/ Inalco. Il parle français, yipunu, fang, nzebi, espagnol, anglais.

Chanhoun Brice  a obtenu une maîtrise en sciences de gestion à l’Université d’Abomey Calavi au Bénin. Il a été maire du 12ème arrondissement de la capitale économique du pays de mars 2003 à mai 2015. Acteur de développement local, il a acquis une bonne connaissance du pouvoir décentralisé. Il est également  IVLP : Leadership des visiteurs internationaux, programme intitulé : transparency and good governance in the US en 2014. Il est guide de musées et de sites de mémoires en 2008, passeur de culture et médiateur (en formation) Hospitalité, médiations, migrations (université Paris Descartes et INALCO). Constructeur et conducteur de balades urbaines dans l’île de France notamment les « 4000 à bras ouverts » à la Courneuve, et « Le retour des divinités du Bénin » au Musée du Quai Branly- Jacques Chirac de Paris, il a une longue expérience de vie associative telles que la Jeune Chambre Internationale (JCI): 2004-2009; le Lions Club International ( LCI): 2007-2020. En plus du français, il parle le fon, le minan, le yoruba et l’anglais.

Cissé Vassindou est natif de la Côte d’Ivoire, où il a obtenu en 1992 le Duel 2 ( diplôme universitaire d’études littéraires)  à l’université d’Abidjan. Il a ensuite occupé un poste administratif à la direction de la pharmacie et du médicament. C’est en 1999 qu’il est arrivé en France, à la suite de la prise du pouvoir par une junte militaire. Débouté du droit d’asile, il a sillonné  l’Europe  avant de revenir en France où il a obtenu une régularisation au titre de la vie privée et familiale. Il a fait par la suite une formation dans le médico-social, et depuis une dizaine d’années est éducateur dans un foyer d’hébergement pour travailleurs en situation de handicap dans le Val de Marne. En parallèle, Vassindou intervient ponctuellement comme traducteur en langue koyaka et maouka pour Médecins du monde- Saint Denis. En outre, il soutient les initiatives du collectif “école pour tous” mobilisé pour la scolarisation des mineurs non accompagnés, les enfants des squats, des hôtels et des bidonvilles. Il a également occupé la fonction de personne qualifiée au sein du conseil de développement de Plaine commune, pour avis consultatif concernant les problématiques de résorption de l’habitat insalubre. Il a  intégré le DIU H2M en vue d’une reconversion pour assumer des responsabilités plus décisionnaires avec un nouveau public, celui de la migration.

SOW Alhassane est titulaire d’un diplôme de formation  en langue anglaise (Ghana) et d’une maîtrise en administration des affaires 2012 de l’université Sonfonia (Guinée). Il a été stagiaire avec le groupe plan guinéen dans le cadre du développement communautaire, et en même temps enseignant stagiaire dans deux lycées à Conakry. Depuis 2016-2017, il a été bénévole au resto du cœur tous les mercredis, puis  enseignant bénévole au centre d’hébergement pour réfugiés et demandeur d’asile (CADA). Il a été  employé en 2017 comme agent d’accueil interimaire chez Emmaüs Solidarité et à l’association groupe SOS. Depuis Août 2017 il travaille chez Emmaüs solidarité assistant socio-éducatif au CHUM IVRY. Il a suivi plusieurs formations entre 2017 et 2020, telles que Parentalité, accueil et hospitalité, UNICEF sur le droit de l’enfant, sauvetage secouriste de travail, violence conjugale, santé mentale et accompagnement des demandeur d’asile, transculturel. Il est étudiant dans le DIU-H2M. Il parle  français, anglais, peul,  sousou et Malinke et arabe (niveau moyen) 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.